Gilles Verrier – Réflexion clin d’œil sur la Nouvelle Lune 24° Scorpion

Le 15 novembre 2020 à 6h07

Dans la mythologie grecque, le signe du scorpion est lié un monstre soumis à la volonté d’Artémis, très en colère pour avoir subi les outrages d’Orion selon une version.

Orion était prodigieusement fort et très beau, mais il partageait le défaut fatal de beaucoup de héros grecs traditionnels, il avait une haute idée de lui-même et oubliait de montrer un réel respect envers les immortels. De toutes les déesses, Artémis était la pire à laquelle s’opposer. Elle était la déesse de la chasse et de la vengeance, elle devenait impitoyable, une fois en colère. Elle devint furieuse avec l’impudence d’Orion et ordonna à un scorpion géant de l’attaquer. Le scorpion piqua Orion et le tua. Artémis plaça son serviteur dans les cieux comme récompense pour lui avoir fait allégeance. A cause de ses origines, Orion ne pouvait pas aller dans le royaume d’Hadès. On le plaça dans les cieux également, où il continue de s’enfuir loin du scorpion venimeux.

Le Scorpion, huitième étape zodiacale, incite à une transformation et régénération d’énergies sous-jacentes et inconscientes, liées à la rencontre à l’autre dans l’étape précédente (la Balance). Les sentiments de colère, de frustration, de haine doivent être alchimisés afin de pouvoir se lier et coopérer efficacement avec les autres, dans une véritable mutualité. Cette étape nous incite également à être respectueux envers ce qui est d’essence divine (la déesse Artémis, une des facettes de la Lune) sinon sa colère, notre colère pourraient être destructrices.

Le symbole sabian associé à cette lunaison Scorpion est le suivant :

« Après avoir entendu le sermon sur la montagne d’un grand inspiré, la foule s’en retourne chez elle »

Dans son commentaire, Dane Rudhyar invite à un grand défi de transformation. Lorsque nous sommes touchés par des messages inspirants qui ont pu toucher notre âme au plus profond, nous sommes face à un questionnement : Que faire de ce sermon inspirant ? : C’est en rentrant chez soi que le changement peut commencer à opérer dans chaque acte du quotidien. La transformation commence alors puisque chaque situation quotidienne est abordée avec un « état d’âme » différent, porté par un nouveau regard.

Cette Nouvelle Lune Scorpion se forme au sextile du trio Pluton, Jupiter et Saturne en Capricorne et au trigone dépassé de Neptune en Poissons :

Le symbole sabian en relation avec l’état du ciel devrait nous inciter à réorganiser notre vie et notre quotidienneté en mettant une certaine distance avec ce que les médias et les autorités continuent de distiller, en jouant sur nos peurs. C’est un équilibre intérieur que nous devons rechercher en connexion avec le sermon du grand inspiré, le Soi, notre connexion divine. Nous ne sommes plus dupes de ce qui est train de dérouler sur le plan collectif et la réorganisation nécessaire au changement individuel et collectif peut être mise en route.

La colère et les sentiments de vengeance liés à des outrages doivent être regardés en face et transformés, afin de laisser la place à une coopération plus profonde et efficace prometteuse d’avenir plus lumineux.

La dernière conjonction Jupiter Pluton, précédant d’à peine deux jours cette Nouvelle Lune, nous révèlera au grand jour, les arcanes tortueux du pouvoir. Le discours de vérité sera indispensable pour la période qui s’annonce.

Cet aspect propose une complète renaissance sur le plan social, cela stimule la recherche de la foi, une grande exigence dans ce domaine, avec une touche de fanatisme.

Le risque serait que les gouvernants fassent passer leurs intérêts personnels en premier, au détriment du collectif, en exploitant et manipulant leurs semblables. Il peut en aller de même pour chacun d’entre nous.

Le lien entre ces deux planètes combine l’expansion de Jupiter et la contraction, le contrôle et la manipulation plutonienne liée à la sphère des pulsions et des instincts reptiliens. Chacun à leur manière se caractérise par de l’excès.

Dans la dimension positive c’est la transformation des idées de la vérité, c’est la puissance démesurée de la propagande qui peut aussi bien servir des forces spirituelles et lumineuses, que des forces occultes destructrices.

Les deux faces de la vie Ombre et Lumière sont toujours très accentuées et cela pose la question de l’identification au pouvoir que peut donner la Persona.

Positivement, il y a un courage persévérant à se consacrer à sa propre transformation et/ou celle de la société, c’est le défi qui nous attend pour les mois prochains.

La veille de la Nouvelle Lune, le 14 novembre, Mars est redevenu direct, nous sommes donc poussés à mettre en œuvre, ce qui germé depuis le 9 septembre, date du début de sa rétrogradation. La colère contenue pourrait se transformer en actes positifs pour accélérer le processus de changement, plus que nécessaire dans notre rapport au pouvoir et à l’autorité (Pluton Jupiter et Saturne)

Suivons la dynamique de relation soli-lunaire :

Entre la NL et le Premier Quartier le 22 novembre :

Dès le début de cette lunaison, une soif d’équité et de justice pourrait défier les institutions, réveiller les consciences sur le sentiment d’injustice de la situation actuelle. (Vénus carré Pluton Jupiter et Saturne entre le 15 et le 19). Des idées créatives pourraient surgir et se mettre en place afin de faire face aux privations de liberté (Mercure opposé Uranus et sextile Saturne les 17 et 19).

Premier Quartier, le 22 novembre et les jours suivants :

Cette phase débute avec l’entrée du Soleil en Sagittaire. Les convictions s’affirment et pourraient se raidir si l’on perd de vue « le bien commun ». (Mars sesqui-carré Soleil le 22). Il est important de garder la foi dans une perspective évolutive basée sur le sens de la solidarité. Les frictions éventuelles permettent d’élargir les perspectives et continuent de remettre en question les diktats élaborés, loin des regards critiques (Mercure quinconce Mars le 22, trigone Neptune le 24, sesqui-carré Chiron le 25, sextile Pluton et Jupiter les 27 et 29).

L’entrée de Vénus en Scorpion le 21, opposée Uranus le 27, permet de nous reconnecter à des valeurs essentielles ; le moment de la recherche d’un consensus éventuel n’est plus d’actualité, ce sont nos valeurs essentielles que nous allons devoir défendre et protéger.    

Pleine Lune le 30 novembre et les jours suivants.

A la pleine Lune, ce qui n’a pas pu évoluer favorablement, selon nos critères de valeurs, pourrait entrainer une crispation supplémentaire et nourrir une certaine colère. (Opposition Soleil Lune demi et sesqui carré à Pluton). Dans cette phase, nous pourrions être encore plus intimement confrontés à devoir nous positionner dans nos choix fondamentaux. La nécessité d’une ouverture évolutive est encore plus prégnante et demande un engagement sincère (Uranus demi sextile et quinconce à l’opposition Soleil Lune). Les idées créatives élaborées pendant la phase Premier Quartier pourraient être mises en œuvre, mais les résistances seront fortes (Mercure sesqui-carré Mars le 3 décembre). C’est la solidarité qui devra encore plus s’affirmer dans cette phase (Vénus Trigone Neptune et quinconce Mars le 6 décembre).

Le Dernier Quartier aura lieu le 8 décembre et accompagnera cette fin de cycle jusqu’au 14 décembre.

La fin du cycle nous interpelle sur le sens de la solidarité, a-t-il été suffisamment présent dans cette période et précédemment ? (Neptune carré Soleil et Mercure les 9 et 13 décembre). C’est l’entraide collective qui pourrait s’organiser afin de pouvoir se sentir plus fort face à ce que nous pouvons ressentir comme oppressif et anxiogène. (Soleil trigone Mars et sesqui-carré Uranus les 11 et 13 décembre).

La Nouvelle Lune qui se profile pourrait être mise en lien avec de nouvelles façons de penser le monde et sa réorganisation. (Sesqui- carré Uranus)

Résumé : Inspirés par un message d’ouverture à d’autres modèles, nous pourrions au cours de cette lunaison, réorganiser notre quotidienneté, développer l’entraide avec nos proches, amis et voisins afin de faire face à un pouvoir étatique qui devient de plus en plus tyrannique. La solidarité est une valeur importante pour ne pas se laisser duper par ce qui nous est proposé.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *