Hubert Brun – Bernadette-Soubirous

Peut-on trouver la date d’une conversion spirituelle avec l’astrologie 4D ?

Les Anciens nous ont légué le terme « converse » pour définir des techniques (progressions, directions, transits…) se produisant avant la naissance.

Pour les transits converses : supposons une naissance en 2004, nous voulons regarder les planètes du natif pour l’âge de 3 ans. Par les techniques classiques on consulte les éphémérides pour 2007, par les techniques converses on regarde 3 ans AVANT la naissance soit en 2001 (1)

En plus des mouvements converses des planètes, il nous paraît logique que les maisons doivent être également inversées pour plus de cohérence. (2)

Nous avons découvert qu’il fallait utiliser les maisons égales et que l’inversion des maisons devait se faire à partir de la cuspide de la maison IX, si bien que la maison 1 converse se superpose avec la maison VIII classique.

Dans l’astrologie conventionnelle, la Maison IX correspond classiquement au guru, le maître spirituel, représenté par Jupiter du Sagittaire. Suivre l’enseignement d’un guru renvoie à la maison IX classique. En revanche lorsqu’on devient soi-même son propre maître cela suppose un retournement à 180°, un retour sur Soi, c’est ce qu’on appelle la conversion, c’est ce qui suppose une nouvelle naissance à soi-même, symbolisée par la maison VIII et le Scorpion, une mort à l’ego, où le phénix renaît de ses cendres. C’est la raison pour laquelle l’astrologie 4D considère que la cuspide de la maison IX devient l’Ascendant converse qui représente l’être spirituel. Cela correspond à une nouvelle domification dérivée de la IX inversée qui est conforme à l’astrologie traditionnelle, puisque les deux domifications sont sur les mêmes maîtrises planétaires.

Par analogie avec les signes, c’est l’équivalent d’une superposition inversée du Bélier et du Scorpion (Maison 1 converse et maison VIII), puis du Taureau et de la Balance (Maison 2 converse et maison VII), etc. Il se trouve que le Bélier et le Scorpion partagent les mêmes maîtrises planétaires, tout comme le Taureau et la Balance, etc. Mais si on regarde de plus près, on s’aperçoit que mêmes les maîtrises sont inversées : Pluton, maître diurne du Scorpion est en maîtrise nocturne en Bélier, alors que Mars, maître nocturne du Scorpion est en maîtrise diurne en Bélier. (3)

Les maîtrises nocturnes sont en relation avec les techniques converses, si bien que nous pouvons les considérer aussi comme étant des maîtrises converses.

Les deux domifications se superposent et reflètent deux niveaux de réalité à l’image d’une double spirale. Je suis à la fois l’être de lumière qui tente de descendre en moi, en je (ange), par la spirale de la domification inversée, et l’être de matière qui cherche à s’élever vers la lumière.

En astrologie 4D, la maison 1 converse se superpose à la maison VIII, c’est bien le chaos actuel qui nous amène au questionnement de qui nous sommes.

La huitième étape en analogie au signe du Scorpion devient la maison 1 converse, celle de la re-naissance, la naissance en conscience qui demande au natif d’être centré sur sa propre identité spirituelle. Contrairement à la maison I où l’individu se sent incomplet et tente de trouver son autre moitié dans la maison VII, dans la maison 1 converse, l’individu a fait la conversion parce qu’il est réunifié. Il ne cherche plus sa moitié perdue ayant intégré en lui sa contrepartie masculine ou féminine. L’être est dans un état de complétude. C’est l’innocence, la fraîcheur, la capacité à vivre dans l’instant présent (Maison 1 converse) qui peut émerger du chaos (maison VIII), tout comme la rose peut naître à partir du fumier. Le chaos va prendre une telle ampleur, qu’il va éveiller les consciences car de plus en plus d’êtres vont sortir du rêve, de l’illusion, les conversions seront de plus en plus nombreuses. L’ombre n’a jamais été autant au service de la lumière malgré elle car l’ombre révèle la lumière. Plus on est enfermé, confiné et paradoxalement, plus on est libre à l’intérieur. Nous sommes dans une pièce de théâtre où chacun joue son rôle plus ou moins consciemment. Nous sommes tous les acteurs en même temps c’est la raison pour laquelle il n’y a aucune raison de juger. Au début il y a la colère, puis la négociation, puis l’acceptation qui amène la liberté.

Ce qui permet de faire le passage d’une maison classique à une maison converse, ce sont les maîtrises planétaires, c’est le passage de la maîtrise diurne à la maîtrise nocturne. Pour le Scorpion, la maîtrise diurne est Pluton, sa maîtrise nocturne est Mars. Pour le Bélier c’est l’inverse. Symboliquement le passage de la maison VIII à la maison 1 converse, revient à mettre la fraîcheur, l’innocence du Bélier à la place du Scorpion. C’est faire naître de nouvelles formes dans le monde (Mars du Bélier) en lieu et place de l’ancien monde qui est en train de mourir (Pluton du Scorpion).

Ensuite nous avons la maison 2 converse qui prend la place de la maison VII. Dans l’ancien monde, la maison 2 représente le système capitaliste, l’argent qu’on gagne par soi-même et pour soi-même. Le nouveau monde sera basé sur un système participatif, coopératif, co-créatif (maison VII). Avec la dimension du Taureau, notre rapport à la nature va changer, l’économie sera mise au service de l’écologie.

Cas de Bernadette Soubirous

Une fois libéré de ses conditionnements, l’individu n’a plus lieu de se soumettre à des relations hiérarchiques car les notions de supériorité ou d’infériorité ne se justifient plus. Avec la maison 3 converse, les êtres ne sont plus considérés comme séparés, mais reliés. L’être évolué en maison 3 converse est empathique. Le nouveau monde passera par l’abolition radicale de tout système pyramidale.

Appliquons notre méthode au cas de Bernadette Soubirous (transits converses + maisons converses + maîtrises converses en comparant les maîtres de l’Ascendant natal et de l’Ascendant spirituel dérivé de la cuspide de IX inversée).

Sainte Bernadette (Soubirous) a eu des visions qui ont transformé sa vie et celle de milliers d’individus encore à ce jour. La première apparition a eu lieu le 11 février 1858 (près de Lourdes) et a été suivie de 17 autres soit 18 en tout. La 16° était particulièrement importante puisque c’est celle où l’apparition révèle son identité “Je suis l’Immaculée Conception”, et c’était le 25 mars 1858 à 5h du matin (jour de l’Annonciation).

Thème natal de Bernadette Soubirous, née le 7/01/1844 à 14h à Lourdes

(Maisons égales).

Thème natal converse de B Soubirous. Le nouvel Ascendant est dérivé de la cuspide de IX inversée, maisons égales. Calculs sur Astropc avec la clé 92.

Vénus est dominante aussi bien dans le thème natal que dans le thème natal converse. C’est une chose assez rare, en général les dominantes changent. Située à 11° Verseau son degré Sabian est le suivant : « Une puissance intérieure, mais transcendante, ONDOIE la conscience individuelle. »

Nous allons faire une recherche par les transits converses.

On prend le maître nocturne (converse) de son Ascendant spirituel Verseau, soit Uranus et on constate que cet Uranus passe sur son Mercure (Maître d’Ascendant diurne des Gémeaux) à 1° d’orbe. La rencontre de ces deux planètes (clé et serrure) lui ont permis de passer sur un plan supérieur.

C’est une combinaison très improbable, surtout à moins de 1 degré d’orbe.

La conjonction d’Uranus au maître d’Ascendant a lieu une fois tous les 84 ans, et il fallait nécessairement que ce soit un Ascendant Gémeaux, donc une chance sur douze. Il y avait donc 1 chance sur 84X12 soit une chance sur 1000 pour que cela arrive. Ceci est bien à l’image de cet événement exceptionnel !

On peut ajouter à cela un transit converse de Neptune à moins de 1° du Soleil, soit 1 chance sur 160 ans que cela arrive, au final on est plutôt sur une probabilité de 1/10 000 au minimum.

D’après Catherine Aubier le transit de Neptune par conjonction : « l’être est un radar, il vibre aux courants impalpables – il ressent l’invisible. Il peut se sentir envahi par la foi, avoir des élans mystiques… » (4)

Dans le même temps Neptune fait un sextile à Mars : « l’action est inspirée… l’énergie dépend de la foi. »

A l’extérieur, le transit converse 25 mars 1858 à 5h du matin (jour de l’Annonciation). A l’intérieur le Thème natal converse de B Soubirous.

On pourrait citer d’autres exemples comme celui de Gitta Mallasz qui a été contactée le 25 juin 1943 par son ange, ce qui a donné « Les dialogues avec l’ange ». Au moment de la première rencontre, le Soleil (maître diurne de son Ascendant Lion) était conjoint à Pluton (maître nocturne de son Ascendant spirituel Bélier) en transit converse à moins de 1 degré d’orbe.

 

  1. Toutes les techniques converses sont présentées dans cet ouvrage.

L’autre moitié du temps – Astrologie 4D – Hubert Brun publié sur Bookelis.

https://www.bookelis.com/esoterisme/22412-L-rsquo-Autre-Moitie-du-Temps.html

  1. Les Maisons converses sont expliquées dans cet ouvrage :

Rencontrer son ange Avec l’astrologie 4D. Hubert Brun publié sur Bookelis

https://www.bookelis.com/esoterisme/22329-RENCONTRER-SON-ANGE.html

  1. Le docteur Frédéric Schmitt propose une répartition originale des maîtrises, nous n’obtenons pas les mêmes résultats mais nous sommes ouverts au dialogue, seule l’expérimentation permettra de conclure.

http://www.simillimum.org/astrologia/astrologie-integrative/les-maitrises-revisees/

  1. ABC de l’astrologie prévisionnelle – Catherine Aubier – Ed Grancher

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *