Jelena Lemot – Il était une fois en France (2ème partie version plus court)

En Astrologie mondiale, si nous souhaitons analyser une nation, un pays, les thèmes astraux des personnages tels que les rois, les présidents ou les héros nationaux, représentent les archétypes d’identité nationale et l’état de l’inconscient collectif. Donc, nous pouvons dire que l’esprit (le Soleil) de chaque nation (la Lune) s’exprime à travers ses dirigeants à toutes les époques. Certains marqueront davantage le destin et l’esprit d’une nation.

Comme par hasard aujourd’hui nous sommes tous et toutes en France confrontés à une affaire des masques qui se traduit en langage astrologique en symbolique du Neptune. Peut-être tous ce qui se passe c’est une histoire qui se répète est qui est caché dans les archétypes nationaux et c’est le Roi Soleil qui m’avais inspiré avec le Neptune sur son Ascendant. Mais attention, cet article n’a rien à voir avec une analyse de la situation autour de Covid – 19.

Le Roi Soleil, l’âge d’or et la nation française

Louis XIV (1638 – 1715), c’est l’un des plus grands archétypes de la nation française de la même envergure que Napoléon. Il a été le roi fortement souhaité et attendu longtemps par le peuple français. Sa naissance a été marquée par les grandes fêtes de plusieurs jours partout en France. Sous son règne la monarchie française atteint son apogée pendant très longtemps c’est-à-dire 72 ans, du 14 mai 1643 au 1er septembre 1715. Aucun autre souverain de l’Histoire humaine ne pourrait rivaliser avec lui, sauf le pharaon Ramsès II (1304 à 1238 av. J.-C.) !

Il était âgé de quatre ans, le 14 mai 1643 lorsqu’il a succédé à son père Louis XIII sur le trône de France.

Il a gouverné et représenté l’esprit du peuple français durant son règne, même son régime a été absolutiste. Donc il a contribué à la glorification de la nation française en y incarnant le sens de la gloire, de l’autorité, du patriarcat en faisant preuve de persévérance afin d’obtenir le succès, mais aussi en instaurant la peur, l’interdiction, la souffrance, par l’exercice d’un contrôle absolu.

La période de sa vie, L’AGE D’OR s’est accompagnée parallèlement de la condamnation de l’Astrologie en France et en Europe.

La trame de Neptune, l’histoire dominante du Roi Soleil

Voyons maintenant le thème natal de ROI SOLEIL né le 16 septembre 1638 à 11h13, à Saint Germain Laye, Ile de France. Finalement avec les hésitations, j’ai choisi cette heure selon la source d’Astrodatabank ou nous avons une bonne classification des données selon Louis Rodden (www.astro-databank).

Le Soleil (le Roi) en M10 en Vierge, sextile Neptune, angulaire sur son Ascendant en Scorpion – La symbolique de Neptune est très présente dans la vie du Roi Soleil, notamment dans le sens de sa popularité.

L’Ascendant dans le signe martial et plutonien qui peut indiquer une inclination du natif pour les combats, la guerre, le pouvoir, la contrôle, l’obsession, la possession, la sexualité, la manipulation, la brutalité, mais aussi un potentiel à la profondeur, la recherche, la transformation, l’ésotérisme, l’occultisme, etc.

Dans le signe du Scorpion, comme on le sait déjà, Uranus est exalté mais dans son thème il se trouve en M11 (analogie avec l’Astrologie) à 21° de Balance (la culture, l’art) en sextile à Mars 25° Sagittaire (connaissance), son Maitre de l’AC en M2 (les valeurs personnelles).

Peut-être a-t-il connu l’Astrologie ?

L’Ascendant sur 15° du Scorpion « au milieu du signe » peut représenter la force maximale d’un signe et pour Louis XIV, cela peut indiquer la possibilité de régner sur « la mort et la vie » en analogie avec le signe du Scorpion. Et nous savons que pendant son règne il a condamné, torturé et même tué tous ses opposante(s) et adversaires possibles (Pluton son maitre de l’ASC en Gémeaux en M7 -Pouvoir sur ses adversaires).

Neptune étant angulaire, sur l’Ascendant à 18° Scorpion, peut nous parle de quelque chose d’essentiel pour la vie de Roi – et ça peut-être entre autres symboles la fontaine de Neptune, à Versailles en Scorpion (même l’eau qui circule). Neptune est en conjonction à Agena ou Hadar (l’étoile fixe de la constellation du Centaure, de première magnitude, de la nature Vénus-Jupiter). A cette époque située sur 18° du Scorpion.

Agena, très souvent indique les amitiés importantes ainsi qu’une bonne réputation dans la société à travers le symbolisme de la planète qu’il trouve en conjonction. Cela indique un domaine d’études et une certaine compétence pour Astrologie notamment. Le Roi Soleil avait surtout une très bonne éducation et avaient peut-être bénéficié d’enseignements en Astronomie, Astrologie, ésotérisme, et occultisme.

Dans le thème du Roi, Agena peut « parler » symboliquement, d’un astrologue (Morin de Villefranche) « qui se cache derrière un rideau pour entendre le premier cri du bébé » (Neptune), au moment de sa naissance (Ascendant) en Scorpion.

(Source : https://www.astro.com/astro-databank/Louis_XIV, King_of_France).

Son éducation sexuelle (AC en Scorpion) a également été très importante. Il a été initié par une Damme de Compagnie (Vénus en Lion à 03°59’), Dame Catherine Bellier, engagée (conjonction) par sa mère (à la Lune), la Reine (à 5° 40’ du Lion).

Neptune et « la masque de fer »

Lorsque nous, astrologues nous lançons dans nos recherches acharnées et passionnés, nous ne savons pas où cela va nous mener et comment cette aventure se finira. Ce qui est sûr c’est que notre intérêt personnel déclenche nos recherches, quelque chose qui nous intrigue, qui nous touche émotionnellement et mentalement.

Et un jour, un film avec Leonardo di Caprio « L’homme au masque de fer » (The Man in the Iron Mask) de Randall Wallace au sujet de Louis XIV, a attiré mon attention. J’étais étonnée de la brutalité et du caractère du jeune roi. Est-ce que Louis XIV a été vraiment le personnage de ce film ? D’où vient cette idée ?

Puis j’ai découvert que ce film était basé sur une légende française, la plus tenace initiée et perpétué par le célèbre et rebelle Voltaire. Il a vécu à l’époque du Roi Soleil en étant surveillé pendant tout son règne, règne sous lequel il a beaucoup souffert.

Il a publié « Le siècle de Louis XIV » où il parle du prisonnier masqué, donnant nombre de détails concernant l’homme au masque de fer, astrologiquement en analogie avec Neptune (la masque) et l’Ascendant (la tête). Je me suis dit que peut-être, il y avait quelques indications éclairantes sur l’Ascendant du thème de Louis XIV.

Regardons à nouveau le thème du Roi. L’angularité de Neptune en Scorpion sur son AC peut indiquer un secret au moment de sa naissance, ou bien un masque (Neptune) de fer (Scorpion). Est-ce que Louis XIV a eu un frère jumeau, caché sous le masque de fer ? Neptune vient de la 4ème Maison (famille) – peut-être sa famille cachait elle quelque chose.

Si nous utilisons les aspects de déclinaisons, on peut dire que Neptune est très forte et dominante dans son thème car elle forme l’aspect de parallèle de déclinaison avec Ascendant (moment de la naissance).

La Lune contraparallèle de déclinaison à Neptune peut représenter le régime qui a installé Louis XIV, régime de secrets contre (l’aspect de contraparallèle qui est comme l’opposition) son peuple (La Lune). Scorpion sur l’AC d’un Roi parle d’une atmosphère générale dans laquelle la nation vit, donc ici en analogie avec le signe du Scorpion : la souffrance, la haine, la mort, la guerre, la manipulation, la torture, etc.

Neptune et la masque de fer sous la plume de Voltaire

Peut-être l’homme au masque de fer devenant (Neptune en Scorpion), sous la plume de Voltaire, devient un symbole qui a comploté (Neptune) contre le Roi et l’absolutisme monarchique. Voltaire a été l’un des précurseurs de la Révolution française et son ouvrage au sujet de l’homme au masque (Neptune) de fer (en Scorpion) est peut-être l’acte de sa vengeance, celle d’un Scorpion contre le régime Royal (Soleil de Voltaire 29° Scorpion carré à Jupiter 26° Lion).

Voltaire est née le 21 novembre en 1694, à 17h30 à Paris et regardons maintenant la Synastrie des 2 thèmes : du Roi Soleil et de Voltaire. (Source : https://www.astro.com/astro-databank/Voltaire)

La Lune de Voltaire 02° Verseau et en conjonction à Saturne 0° Verseau du Roi-Soleil (souffrance pour Voltaire). Puis la Lune de Voltaire est en opposition à son Pluton dans sa M3 (l’obsession mentale, la vengeance en écrivant) et en conjonction bien forte avec Vénus à 03°59’ (Maitresse de M7-les adversaires) et la Lune 05°40’ du Roi.

La Vénus de Voltaire en 12°50’Scorpion (en exil) en conjonction à Neptune du Roi et sur son ASC, en M12 du Roi (les ennemies cachés). Autrement dit, Voltaire a écrit au sujet de l’image du Roi (son ASC) (un masque de fer et le frère jumeaux qui se cache derrière ce masque).

Le dispositeur de sa Vénus est Mars à 14°22’ Sagittaire en conjonction avec Mercure à 17°40’ Sagittaire (écriture) hors limites et en carré avec le Soleil du Roi et en opposition partil à Uranus Rx à 17°16’ Gémeaux. Un grand T-carré synastrique Mercure/Mars de Voltaire à opposition à Uranus carrés au Soleil du Roi. Tout ça en fonction du climat de complot autour de l’image du Roi-Soleil.

Cette histoire est visible dans le thème du Roi mais je pense qu’elle continue à exister comme une légende qui inspire notre imagination (Neptune) autour de la vie, ou notre réalité (Saturne en Verseau) autour du thème natal de Louis XIV.

Neptune et l’affaire des poisons

C’est à Neptune a qui nous donnerons le règne sur toutes les formes de poisons et finalement, il est important d’analyser astrologiquement l’affaire des poisons sous le règne de Louis XIV, affaire utilisée comme prétexte contre l’Astrologie. C’était une série de scandales impliquant des empoisonnements (Neptune sur l’ASC du Roi en Scorpion) survenus entre 1679 et 1682, qui cahotèrent Paris et la Cour française.

À l’apogée du règne de Louis XIV, “l’affaire des Poisons” est l’une des plus vastes et des plus mystérieuses affaires criminelles de tous les temps. C’est un dossier aux ramifications gigantesques, dans lequel se trouvent mêlées des centaines de personnes, dont les plus grands noms de la cour de France : Colbert, Louvois, mais aussi Madame de Montespan, la mère des enfants du roi. Effrayé par l’ombre maléfique que l’affaire projette sur son règne, le roi décide de l’étouffer complètement.

Le roi apprit l’implication de sa maitresse favorite, Madame de Montespan dans des « messes noires ». Au cours de cette affaire le Roi bien bouleversé décida de se « transformer » (Ascendant en Scorpion) et de devenir un bon chrétien après des décennies de débauche en donnant un bon exemple à son peuple. Malheureusement, l’Astrologie a été victime de cette affaire, les astrologues devenant dorénavant des charlatans (le mot français qui n’a pas besoin d’une traduction dans un langue étrangère européenne).

Or, tous les actes et les décisions du Roi Soleil ont été actés (Mars) et ont perdurés (hors limites) dans le temps avec son maitre de l’AC, Mars sur 25° Sagittaire sur une très haute déclinaison de 26°S 46’.

Voici la Citation de Christine Gonze Conrad « Ecriture Céleste » page 106

« La collaboration étroite entre le pouvoir monarchique et le nouveau milieu scientifique qui désirait donner la primauté absolue à la raison élimina le sujet astrologique du programme de l’Académie des sciences fondée en 1666. L’Astrologie avait déjà été condamnée par la Sorbonne en 1619, mais cette fois, le sujet ne fut même pas débattu, il fut simplement ignoré. Et en 1682, l’affaire des poisons donna un EXCELLENT PRÉTEXTE à LOUIS XIV pour se débarrasser une fois pour toutes « des empoisonneur-se-s, devins et autres » les AUTRES incluant les astrologues par assimilation à la sorcellerie et aux pratiques magiques dont leur art continuait à être envahi. L’Astrologie fut dès lors qualifiée de criminelle pour la sûreté de l’ETAT »

La condamnation de l’Astrologie est visible en déclinaison aussi : Uranus (Astrologie, liberté) contra parallèle Pluton (destruction, condamnation de l’Astrologie).

Son Soleil qui parle de son nom : Roi-Soleil est parfaitement représenté par sa position dans la 10ème Maison. C’est la position solaire d’un dirigent, d’un Monarque où son dispositeur Mercure est en M10 aussi et dans son signe, Vierge qui règne sur son MC (position au piédestal) et Neptune se trouve en sextil à mi-point entre Soleil et Mercure ce qui signifie qu’il a régné très intelligemment (Mercure) et avec beaucoup de popularité (Neptune) et du respect (Soleil en M10).

Allons-nous encore avoir de nouveaux sacrifices comme ce qui s’est passé avec l’astrologie ? Aura-t ’on à venir de nouvelle affaire relative à cet archétype de Neptune en France hérité du thème du Roi Soleil ? La période historique dans laquelle nous vivons est-elle cruciale pour que des masques tombent ?

Je vous laisse y réfléchir.

 

Jelena Lemot

Astrologue professionnelle ISAR CAP

VP d’ISAR pour la France

www.astromonde.com

contact@astromonde.com

+ 33 6 13 55 55 23

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *