Bernard Duchatelle – Saturne en Verseau, confinement et réflexion sérieuse

Saturne est revenu en Verseau pour la première fois depuis le 29 janvier 1994, alors que la planète entière fait face à la pandémie du Corona Virus et que plus de quatre milliards de personnes sont confinées chez elles. En domicile comme en Capricorne, ses « œuvres » y sont plus cérébrales, liées à la connaissance, à la science, à la culture, à la sociologie ou encore à la politique. Il incarne le penseur absorbé par des idées, des concepts et des réflexions, le chercheur dans son laboratoire en quête de solutions qui s’appliquent à la collectivité. 

Lors de sa découverte Uranus fut nommé corégent du Verseau à ses côtés, car ce signe est électrique, facilement brusque et souvent révolutionnaire, pour le meilleur comme pour le pire d’ailleurs. L’autoritarisme, nourri par la conviction d’avoir raison fait partie de sa panoplie, générant des individus facilement séduits par des idéologies dans leur quête de la vérité.

Saturne en Verseau, la réflexion et le confinement

Je garde un souvenir précis de l’entrée de Saturne en Verseau en 1991 : quelques mois durant, un vrai dynamisme des idées que nourrissait un fort besoin de changement put être ressenti. Celles et ceux qui le pouvaient tentaient de nouvelles orientations, cherchant un nouveau sens à leurs destinées, rejoignaient des entreprises collectives allant quelquefois à contre-courant des idées dominantes.

Le monde a beaucoup changé depuis, mais notre psychisme, dont certaines structures fondamentales sont liées à la géométrie céleste, est resté le même: l’on peut ainsi s’attendre au déploiement de ce dynamisme particulier. Nous en avons grand besoin puisque malheureusement la peur, l’avidité, la recherche permanente du plaisir et le triomphe de l’intérêt personnel sont toujours aux commandes de nos vies, ce qui explique où nous en sommes. Ce qui a changé c’est que le monde s’est emballé. L’informatique, la mondialisation, la surpopulation, la croissance en tant que mode de vie ont ravagé notre environnement qui était déjà mal en point.

Ancienne étudiante à Brockwood Park, l’école fondée par Jiddu Krishnamurti, ma fille m’a fait part du message d’un des élèves actuels, forcé comme tout le monde à rentrer chez lui : « C’est un peu comme si la Terre nous envoyait tous dans nos chambres pour réfléchir à ce que nous avons fait », a-t-il écrit. Cet adolescent a tout compris. Saturne en Verseau doit faire de nous des chercheurs dont le laboratoire est la Terre. Afin que nous comprenions pourquoi nous en sommes arrivés là. Réfléchir sérieusement donc, mais pas seulement d’une façon saturnienne « classique », c’est-à-dire armés d’un millier de références, de citations et de préjugés, de théories, d’idéologies et de traditions, le tout soumis aux jugements des spécialistes en tous genres bardés de diplômes. Le signe du Verseau favorise la pensée uranienne, c’est-à-dire l’intuition et la perception directe de la vérité. Une pensée qui éveille une intelligence qui est aussi émotionnelle.

Cette réflexion sagace et créative que le confinement pourrait favoriser, évitera de blâmer les autres en quoi que ce soit. Les pouvoirs en place sont d’évidence responsables, mais si nos consciences montraient plus d’intelligence, plus de joie de vivre et d’amour, nos systèmes économiques et politiques, qui ne sont que les reflets de nos structures intérieures, seraient entièrement différents. Saturne en Verseau est ainsi censé nous aider à réaliser vraiment, totalement, que nous sommes le monde.

Le 22 mars 2020 à 4h58 AM (HL) calculé pour Paris France. Première entrée de Saturne en Verseau.  

Saturne en Verseau et le Kala Sarpa Yoga

La géométrie céleste est bien trop complexe pour être clairement modélisée dans toutes ses significations et ainsi l’on ne peut que remarquer que l’entrée de Saturne en Verseau se fasse en plein Kala Sarpa Yoga. Il a été beaucoup question de cette configuration dans mon blog ces derniers temps puisque tous les astres sont confinés du même coté de l’axe des nœuds lunaires. (1).

Entre autres significations, nous y trouvons clairement exprimée la fondation philosophique capable de transformer notre civilisation: elle est la compréhension que la quête permanente des expériences (Rahu, le nœud lunaire nord) ne mène qu’à l’insatisfaction, même lorsqu’elles sont gratifiantes, puisque l’on désire toujours et encore recommencer, avoir plus, avoir mieux. Et que corollairement le détachement, la simplicité, une certaine austérité et une spiritualité authentique (Ketu) sont la solution à nos problèmes.

Cette conception philosophique s’accorde parfaitement à la nature de Saturne, le sage et le représentant de la discipline « positive », non conflictuelle, uniquement provoquée par l’intelligence.

 Les perspectives d’avenir

Certains semblent penser que Saturne en Verseau va tout changer et que sa conjonction attendue avec Jupiter en fin d’année manifestera un vrai tournant de la destinée collective.

La vérité est que si les énergies s’y prêtent théoriquement, rien n’arrivera si nous n’y mettons pas vraiment du notre. Associé à la patience, à la force mentale et la détermination, Saturne est l’astre le plus sérieux et le plus capable qui soit. Mais les astres ont toujours deux faces et nous tendons à privilégier la plus obscure.

N’oublions pas qu’il nous a récemment ouvert de belles portes en Capricorne, lors de sa rencontre avec Pluton, laquelle est toujours en cours, ainsi que dans celle avec Ketu. Mais la plupart d’entre nous sommes passés à coté. Sa conjonction à Pluton a plutôt renforcé les craintes profondes et le conflit entre les interdits (Saturne) et les transgressions (Pluton). Les puissances financières (Pluton) en ont profité par le biais de lois et de structures (Saturne), bloquant la régénération nécessaire (Pluton). Jupiter et Mars qui les ont maintenant rejoints ne font qu’enflammer ce qui était déjà brûlant.

Visibles dans la carte du ciel de cette nuit, les obstacles au changement ne manquent pas. Conjointe à Saturne jusqu’à la fin de cette année, la face obscure et matérialiste de Pluton se traduit concrètement par la puissance accrue de la finance, des maffias et des multinationales (entre autres pharmaceutiques). Simultanément Pluton est l’alchimiste, indispensable à la transmutation nécessaire. Ce sont nos consciences qui feront le choix. De même Uranus lié à l’autoritarisme et parfois à la radicalité est au carré de Saturne : cet aspect souligne autant la résistance de l’aristocratie dirigeante (Uranus) au changement, que les habitudes, l’enlisement intellectuel et la recherche de la sécurité (Saturne négatif) qui ouvrent au détriment de la recherche véritable (Saturne positif) et de l’audace cruciale à la quête de nouvelles solutions (Uranus).

Le changement tant attendu est donc possible, mais pas sans une révolution des consciences. De ce coté là nous sommes toutes et tous appelés à l’action. 

Le temps est venu de remplir notre fonction : Saturne en Verseau doit nous révéler pourquoi nous sommes nés pendant cette époque si contradictoire, alors que les éclairages bienfaisants et le confort apportés par la science et les technologies côtoient la barbarie entre les humains, entre les humains et les animaux, entre les humains et les forêts, les océans et la vie tout entière.

L’astre du temps change de signe, profitons-en pour méditer sur sa nature propre, pour le ressentir dans sa chair et sa substance. L’astrologie passe d’abord par le contact intime de nos consciences avec les astres et la géométrie céleste. Si l’on est à l’écoute ce soir, demain et même pendant son sommeil, la partie la plus inexplicable de nos êtres sentira le passage, car le psychisme collectif en sera subtilement altéré. Et comme le Verseau est le signe des antennes, des connaissances innées, des intuitions illuminatrices, cela nous inspirera à trouver ensemble les solutions qui nous manquent et à transformer celles-ci en action. 

 

(1) Lire les articles « Mars et le temps du Serpent » et « Les astres au temps du Corona virus » sur le blog Bernard l’astrologue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *