Bernard Duchatelle – Uranus, Rahu, l’intelligence et le sens de la vie

https://bernardlastrologue.blogspot.com/2022/06/uranus-rahu-lintelligence-et-le-sens-de.html

URANUS, RAHU, L’INTELLIGENCE ET LE SENS DE LA VIE

Il semble qu’une existence réussie, raisonnablement heureuse, créative et sereine nécessite un épanouissement tridimensionnel, c’est-à-dire associé à la vie affective, à l’activité professionnelle et enfin au sens même de la vie. Il s’agit d’un équilibre : une sphère affective satisfaisante permet de supporter bien des déboires en diffusant un certain contentement. Et si pour une raison ou une autre le cœur est triste, l’intérêt, voire la passion vécue pour une activité offre une vitalité qui apaise les souffrances ou le mal de vivre.

Pourtant cruciale à la réalisation de soi, en notre époque d’indifférence philosophique et de matérialisme triomphant, la quête du sens de la vie est largement laissée de côté. L’on se contente généralement de vagues points de vue parfois colorés religieusement, souvenirs diffus d’un conditionnement familial ou social. L’on s’identifie dès l’enfance à des croyances ou à une absence de croyances qui décorent nos intériorités et nous déchargent de la nécessité d’investiguer. 

Ce problème s’avère fondamental lorsque l’on réalise que l’être humain est avant tout, qu’il le sache ou non, un animal en quête de sens. Que la floraison de sa destinée dépend en grande partie de son habileté au grand jeu de la vie et de la mort, auquel nous participons toutes et tous quoique nous n’en ayons choisi ni le temps, ni le lieu, ni les règles. Le fait que nous soyons conscients, c’est-à-dire capables de nous observer agir et penser, constitue le premier des mystères et devrait nous forcer à nous interroger : sommes-nous des « accidents » de l’univers ou nos destinées ont-elles un sens ?

L’intelligence

Cette interrogation qui préoccupe et nourrit le cœur de l’humanité depuis la nuit des temps, naît de l’intelligence : non pas de la ruse, de l’astuce, ni de la faculté d’adaptation, ni même de nos intellects sophistiqués inventeurs de technologies inouïes. Inséparable de l’amour, l’Intelligence est probablement l’énergie majeure, centrale de notre univers. Omniprésente dans les mathématiques et la physique, dans la musique et la poésie, dans la philosophie et l’astrologie elle constitue l’origine, la source et peut-être (sans doute ?) la finalité de tout ce qui existe, de tout ce qui est, a été et sera. A notre niveau elle s’exprime à partir de la quête du sens.

Uranus 

De ce point de vue l’intelligence est la composante majeure de l’astrologie qui consiste à associer le sens à la géométrie céleste. Attacher le ciel à nos destinées renvoie à Uranus et à ses significations. Cet astre s’avère très présent dans les thèmes de scientifiques, de philosophes ou de personnalités diverses qui initient de nouveaux champs d’investigation ou révolutionnent les paradigmes de la pensée. Son meilleur talent consiste à associer la compréhension à l’action, ce qui en fait l’astre de la révolution qui bien pensée n’est pas sociale ou politique mais intérieure, c’est-à-dire capable de transformer la conscience.

On le considère comme l’astre de l’astrologie par pur empirisme : nombre de pratiquants l’affichent particulièrement puissant dans leur thème de naissance. L’on remarque également ses transits signifiants lorsqu’un intérêt pour l’astrologie, capable de perdurer parfois toute une vie, se déclenche chez un individu qui le plus souvent ne s’y attend pas : Uranus s’associe aux illuminations soudaines capables de bouleverser l’existence. Il permet ainsi d’aller au fond des choses : sous son égide le « comment » de la mécanique du monde ne suffit pas, il faut aussi s’atteler au « pourquoi ».

 

 

La conjonction Uranus-Rahu, mi-mai 2022 à début février 2023

Le « pourquoi » et sa quête occupent le centre de ces mois de conjonction d’Uranus avec le nœud lunaire nord (Rahu).

Idéalement il s’agit d’une investigation mentale aboutissant à l’action : Uranus, comme on l’a dit, associe la compréhension à l’action et Rahu signifie des évènements personnels ou collectifs (circonstances spéciales, rencontres déterminantes, …) favorisant ce processus. 

Comprenons que les nœuds lunaires ne renvoient pas uniquement à des tendances psychologiques, mais aussi à des évènements concrets. Lié directement au vécu, Rahu (le nœud nord) stimule les astres qu’il touche : sans que nous le décidions nous sommes exposés à leurs principes, à leurs significations par le biais d’expériences, d’évènements « fortuits ». Les valeurs uraniennes d’intelligence, de révolution, d’indépendance, d’originalité, de liberté ont ainsi l’occasion de se manifester dans la conscience collective et chez de nombreux individus.

Alors que nous traversons des temps sombres et tourmentés dont les marqueurs principaux sont le dérèglement climatique et une destruction systématique du miracle de la vie, de nouvelles voies à explorer, de nouveaux paradigmes à établir fondés sur l’intelligence révolutionnaire que représente Uranus sont devenus cruciaux. Les quelques mois pendant lesquels Uranus et Rahu voyagent ensemble doivent nous y aider. Le but fondamental est de changer la conscience, une possibilité qu’offre cette conjonction qui au natal signifie entre autres : « Dessein parfois réalisé d’ouvrir des portes, d’emprunter en premier certaines voies qui transforment la conscience collective (…) » (1)

C’est bien cela, comprendre que nous avons une mission à accomplir, que nos vies comptent, parce qu’elles ont un sens. Usant des instruments uraniens que sont les fulgurances mentales, l’intuition, les illuminations soudaines, nous agissons parce que nous comprenons. Car si nous comprenions vraiment pourquoi nous détruisons le monde, nous agirions instantanément. Si nous n’agissons pas c’est que nous ne comprenons pas, malgré les informations dont nous sommes abreuvés. Maintenant, il est fort possible que Rahu (les circonstances) nous force à la compréhension.

Le bémol  

Rahu n’est pas positif en soi, il est même directement lié à la nature de nos problèmes qui sont avant tout inhérents à nos consciences. Rahu représente la soif inextinguible d’expériences dont les conséquences sont l’anxiété, la colère, les arrière-pensées et l’attachement. Son mot-clé, responsable de nos soucis est « insatisfaction ». Que nos expériences soient gratifiantes ou non, nous n’en avons jamais assez, notre avidité n’ayant pas de limites.

L’avidité prend racine dans l’attachement (Rahu) au passé, à nos mémoires, à notre image qui obscurcissent nos consciences, les empêchant de se transformer. Ainsi Rahu explique le lien existant entre les manœuvres secrètes et destructrices des gouvernements, des multinationales et des puissances financières et notre avidité personnelle, à nous qui sommes si prompts à dissimuler nos motivations réelles et nos désirs secrets.

Le travail à accomplir

C’est un éveil à ne pas manquer : la conjonction Uranus-Rahu offrira différents résultats selon les individus. Des ouvreurs de voies, des pionniers qui appliquent l’intelligence (Uranus) à l’insatisfaction (Rahu) se révèleront à eux-mêmes et peut-être au monde. Ils s’emploieront au travail à accomplir dont l’essentiel tient dans la compréhension de l’attachement (Rahu) à nos ego étroits qui n’ont en tête que leurs intérêts personnels.

Demandons-nous donc pourquoi nous sommes insatisfaits, sachant que cette insatisfaction détruit le monde. N’est-ce pas parce que devenus matérialistes à outrance nous ignorons totalement la quête du sens de la vie ? Et qu’ainsi nos destinées n’ont aucun sens, si ce n’est de survivre le mieux possible avant le naufrage de la vieillesse et l’incompréhension de la mort ?

L’obstacle saturnien 

Le travail ne nous est pas mâché, la cause en étant à Saturne au carré d’Uranus jusqu’à la fin de l’année. De même, son carré aux nœuds lunaires (actif jusque fin novembre 2022) est dévastateur : durcissement du réel, guerre en Ukraine, pénuries alimentaires, aggravation des problèmes environnementaux, sécheresse … Mal vécu, incompris, Saturne représente l’action bloquée, l’étroitesse des opinions et des croyances enfermées dans le passé et les traditions, la recherche de la sécurité, l’égoïsme et la peur. En bref l’hébétude que nous expérimentons alors que la maison brûle.

Pourtant Saturne n’est pas l’ennemi : il représente la patience, la détermination, la force mentale sans lesquelles nous n’arriverons à rien, sans lesquelles le fulgurant Uranus se consume comme un feu de paille. Son carré à Uranus souligne la nécessité de structurer l’éveil de l’intelligence (Uranus) en nous purifiant des attachements et de l’insatisfaction (Rahu). Son carré aux nœuds met l’accent sur les enfermements de la pensée et les limites de son action, là où Uranus propose des solutions.

Saturne représente le sérieux, la conscience qu’il est totalement temps d’agir, car il n’est pas impossible que cette opportunité inouïe que l’univers et la vie nous ont offerte – c’est-à-dire la conscience – ne puisse éclore comme c’est son but.

Un portail ouvert sur la compréhension 

Les phases astrales importantes ouvrent des portails. La rencontre Uranus-Rahu dans le signe du Taureau (2) marque l’ouverture d’un portail de compréhension majeure capable de transformer les consciences de celles et de ceux qui sont à l’écoute. L’ensemble du processus réclame que nous nous tournions vers Ketu, le nœud sud en Scorpion, le signe de la mort et de la renaissance, bien évidemment en opposition.

Les nœuds lunaires sont un axe : Ketu – dans le cadre d’un véritable éveil de la conscience – renvoie au détachement et à la quête spirituelle : il représente la cristallisation sous forme de sens des expériences et de l’insatisfaction associées à Rahu. Sa manifestation majeure, dont nous avons cruellement besoin, est la simplicité authentique qui ne consiste pas à se conformer à une image ou à adhérer à un principe, mais qui est le fruit de l’intelligence.

Les mois associés à cette conjonction seront forcément parcourus de crises. La plus grave sans doute prendra place du 24 juillet au 18 août, quand Mars en Taureau rejoindra Uranus et Rahu au carré de Saturne. Nous y reviendrons bientôt pour en étudier les détails, mais notons dès à présent que cette période hyper-sensible risque fort d’être chargée en évènements tendus, qu’il s’agisse de l’environnement, de la politique (spécialement internationale) et de la société en général. Il faudra s’harmoniser avec Mars, ce qui signifie être dans l’action juste : celle-ci n’est pas une réaction, elle ne provient ni du désir ni de la volonté, mais elle procède de l’amour et encore une fois, de l’intelligence.

____________________________________________________

(1) L’astrologie et la mécanique de la pensée, Bernard Duchatelle, Amazon 2015 (Rahu-Uranus – Les nœuds lunaires en aspects)

(2) Uranus en Taureau, la révolution écologique https://bernardlastrologue.blogspot.com/2019/03/uranus-en-taureau-la-revolution.html

Pictures:

– Uranus, Canstock photos (bought)

– Saturn: wiki Commons

– Chart: French software Olympia, permission granted

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.