Gilles Verrier – Réflexion clin d’œil sur la Nouvelle Lune 24° Poissons

Le 13 mars 2021 11h21

Comme chaque année, la Nouvelle Lune en Poissons marque la fin de la saison hivernale et annonce le printemps qui, cette année, aura lieu la veille du Premier Quartier de cette lunaison. Cette phase de décision qui se forme pratiquement en même temps que l’arrivée du printemps, nous incitera à nous engager personnellement et faire des choix de vie décisifs pour cette nouvelle année zodiacale.

« Sur une petite ile au milieu de l’océan, des gens vivent en étroite osmose »

Ce symbole Sabian nous conseille de trouver nos limites et de les accepter. L’ile est petite et l’inconscient océanique est vaste. Vivre en osmose, c’est apprendre à se relier à tout ce qui nous dépasse avec humilité, mais aussi se relier humainement afin que cette petite communauté insulaire puisse vivre en harmonie. Il est grand temps pour les terriens que nous sommes, d’apprendre à vivre en osmose avec la nature et comprendre que nous sommes tous sur une ile, appelée Terre, au milieu de l’océan galactique. Pour nous relier les uns aux autres, il est indispensable de cultiver la force et la puissance de l’Amour : la Nouvelle Lune est conjointe à Neptune et Vénus exaltée dans le signe des Poissons.

Le symbole sabian insiste sur les qualités « neptuniennes » à développer. Cette lunaison nous propose de faire confiance à notre intériorité, sans support dans le monde objectif.  Pendant cette période, la conscience se découvrira elle-même, libre de toute limite formelle, hormis celles de notre conscience, l’ilot au milieu de l’océan.

C’est une réorientation subtile de l’esprit qui n’a que peu d’effets sur l’extérieur, mais qui renouvelle totalement l’être. L’attention se détourne de la réalité objective pour se concentrer sur l’inspiration qui monte des profondeurs obscures du psychisme (L’océan).

La contemplation est la ressource des Poissons, à l’écoute de l’univers intérieur, où joue librement l’imagination. C’est par cette écoute intérieure que nous pourrons ensuite nous relier à l’extérieur et trouver des réponses créatives.

Ensemble, nous pourrons soigner notre humanité malade et sortir de ces schémas mortifères dans lesquels nous sommes enfermés depuis des mois (Uranus demi carré à la NL, Pluton au sextile à la NL et quintile à Chiron, lui-même sextile Mars)

L’exaltation de Vénus, en conjonction étroite avec Neptune, élève nos cœurs et nos âmes. Cela nous rappelle que la seule force de cohésion dans l’univers, c’est l’amour. Il est grand temps de faire grandir cette énergie, pour affronter cette crise civilisationnelle cruciale, en sortir grandis et unis pour préparer un futur, où l’humain retrouve toute sa noblesse.

Dans cette désagrégation sociétale, nous avons l’opportunité de nous tourner vers des valeurs spirituelles élevant notre niveau de conscience (Vénus/Neptune) afin de pouvoir commencer à faire confiance à nos rêves pour construire un monde plus serein et plus humain. La question qui se posera pour chacun d’entre nous sera de trouver des réponses adaptées et efficaces pour le petit ilot de conscience que nous sommes au milieu de l’océan. Apprenons que les ilots sont nombreux et qu’ils font tous partie du même ensemble Terre. Ces ilots vivant en osmose avec l’ensemble « contamineront » la planète par la puissance de l’Amour.  Le changement n’arrivera peut-être pas demain ni après demain, mais l’impulsion est donnée et nous pouvons nous y consacrer, en nous reliant à nos rêves et en les mettant en commun.

Cette année 2021, il y a trois sextiles entre Saturne et Chiron, le premier a eu lieu le 9 février, les deux autres auront lieu en juin et novembre. Réorganiser la manière de panser/panser les blessures sociétales est le défi majeur pour imaginer un futur possible à notre humanité.

Suivons la dynamique de relation soli-lunaire :

Phase Nouvelle Lune entre le 13 mars et le 21 mars

Dès le début de la phase, le Soleil se trouve au mi point du carré Saturne Uranus. Il y a un équilibre à trouver, entre les prétendues nouvelles formes structurelles de l’organisation de la société

(Saturne Verseau) et le bouleversement de notre rapport à la matière (Uranus Taureau). Tout ce qui se profile dans la construction de notre futur doit être examiné avec conscience. Il s’agit de considérer si cela sert le mieux être matériel et spirituel du plus grand nombre (Vénus conjointe Neptune en Poissons le 14). Qu’avons-nous à lâcher ou à quitter pour nous ouvrir à une autre façon de concevoir notre engagement social dans le respect de nos valeurs fondamentales ? Cette question se posera également dans cette période (Vénus au mi-point du carré Saturne Uranus les 16 et 17 mars – Vénus sextile Pluton le 18 mars).

L’arrivée du printemps le 20 stimule ce questionnement par la recherche d’actions qui permettraient de mettre en actes nos réflexions.

Phase Premier Quartier, entre le 21 mars et le 28 mars.

Il pourrait y avoir un besoin d’expérimenter de nouvelles formes d’engagement ou d’actions pour bousculer la situation actuelle et faire avancer ce qui nous semble figé, depuis trop longtemps (Mars conjoint au Nœud Nord). La détermination se renforce dans cette période et pourrait se manifester par des révoltes sporadiques qui pourraient s’agréger plus tard (Mars trigone Saturne et sesqui-carré Pluton, les 22 et 23 mars Mercure sesqui-carré Pluton et carré Mars les 23 et 24 mars). Les élans de rencontre et de liens se multiplient. Nous pourrions également chercher à guérir les liens sociaux qui nous ont été interdit depuis longtemps, par la distanciation sociale ou physique imposée (Vénus conjonction supérieure au Soleil le 26 – demi carré Jupiter le 27 – conjointe Chiron le 28 mars).

Phase Pleine Lune, entre le 28 mars et le 4 avril.

La conscience de blessures infligées dans nos relations sociales par la situation sanitaire, devient aigue, et demande à être prise en compte pour réparer les liens sociaux endommagés (La Pleine Lune en Balance est en lien avec Vénus et Chiron). Les souffrances sociales seront davantage mises en évidence pour chacun d’entre nous. Nous pourrons mesurer l’ampleur des dégâts qui en résultent et il sera grand temps d’y trouver des remèdes. Une réflexion collective peut s’amorcer pour remettre de la « poésie » et de l’imagination créatrice vers de nouveaux liens sociaux respectueux de la différence de chacun (Mercure conjoint Neptune et Vénus sextile Saturne le 30 mars). Les réflexions pourraient « aller bon train » pour envisager un futur qui ne soit pas « foutu-r » (Mercure demi sextile Jupiter, demi carré Uranus, demi carré Saturne et sextile Pluton les 31 mars et 2 avril).

Phase Dernier Quartier à partir du 4 avril jusqu’au 12 avril, jour de la Nouvelle Lune Bélier.

L’impatience pourrait prévaloir avec l’entrée de Mercure en Bélier. Tout ce qui n’aura pas trouvé de solution constructive dans notre vie pourrait nous agacer. Il serait judicieux d’oser expérimenter de nouvelles façons d’agir, basées sur ce qui aura émergé au moment de la Pleine Lune, sortir des sentiers battus, accepter de faire vivre une fougue juvénile pour nous détacher de ce qui ne fait plus sens à nos yeux (Vénus Bélier sextile Mars Gémeaux le 6 avril). Une sourde colère pourrait nous envahir suite à des réflexions qui ont remis en mémoire les souffrances endurées depuis un certain temps. Il ne s’agit pas de juger cela, mais d’observer afin de pouvoir se détacher avec sérénité d’un passé douloureux. (Mercure conjoint Chiron et demi carré Jupiter et Mars carré Neptune le 9) La NL prochaine se profile, une tonalité sociétale printanière pourrait émerger (Mercure sextile Saturne et Vénus sextile Jupiter le 10)

Résumé : Plus que jamais, la solidarité, l’entente et la vibration d’amour seront nécessaires pour transcender ces privations de liberté que l’on essaie de nous imposer. Le printemps arrive à grands pas, avec l’émergence de nouveaux espoirs, pour mettre fin à cette période mortifère. Individuellement et collectivement, nous pouvons nous connecter à un possible futur pour notre humanité, autre qu’un monde virtualisé, où nous serions tous soumis.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *