Gilles Verrier – Réflexion clin d’œil sur la Nouvelle Lune 24° Verseau

Le 11 février 2021 à 20h05

Cette nouvelle Lune en Verseau inaugure également comme tous les ans, le nouvel an chinois (Buffle de métal) qui sera fêté le 12 février.

Le symbole Sabian associé au 24° Verseau est le suivant :

« Un homme victorieux de ses passions enseigne les principes qu’il a tirés de sa longue expérience »

Dans son commentaire, Dane Rudhyar attire notre attention sur le fait que nos expériences passionnelles, douloureuses peuvent nous servir d’apprentissage en maturité. En ce sens, nous pourrions aider celles et ceux qui n’ont pas encore pu transcender leurs passions et leur apporter la réflexion nécessaire pour maitriser la nature pulsionnelle et émotionnelle. C’est faire œuvre d’éducation que de se comporter ainsi, afin de pouvoir prendre de la distance avec des pulsions, qui ne peuvent qu’apporter trouble et confusion.

La Nouvelle Lune dans le signe de la renaissance individuelle (Verseau), négligée par les institutions « capricorniennes, signifie le retour d’un élan vers plus de liberté et d’indépendance. Acceptons dans cet élan « Verseau » de dépasser les limites que nous nous sommes imposés, en nous libérant des cadres dans lesquels nous nous sommes enfermés. Notre liberté d’expression doit davantage s’affirmer, afin de nous extraire des contraintes que nous avons construites et trop respectées.

Nous ne pouvons plus rester dans des compromis qui trahissent nos idéaux de liberté. C’est par la solidarité et l’élan collectif que nous pourrons élargir le cadre qui nous est proposé actuellement. Ce dernier risque de se resserrer davantage, si nous ne reprenons pas en mains notre élan vital, confisqué par le « il faut, on doit » qui sommeille en chacun de nous.

Le thème de la Nouvelle Lune est très resserré limité par Mars Pluton dans un aspect de trigone en formation (113°). Cela pourrait symboliser le défi de nous concentrer sur nos désirs essentiels et oser les affirmer dans un élan solidaire, afin de les faire respecter et accepter par notre environnement. De nouvelles valeurs de partage émergent et nous pouvons commencer à nous dégager de cette chape de plomb que le collectif essaie de nous imposer (La lunaison Capricorne conjointe à Pluton en était une belle illustration).

Ayons le courage de nous lever et nous unir. Le futur qui se dessine peut-être modifié par des actions collectives réfléchies et conscientes, qui ne soient pas mises en acte sous le coup de la colère et de pulsions destructrices. (Mars – Pluton).

La conjonction Vénus Jupiter au moment de la NL illustre parfaitement cette recherche de valeurs solidaires nouvelles, qui permettent d’envisager un nouveau futur, autre que le « foutu-r » qui se dessine pour l’instant, avec toujours plus de privations de nos libertés individuelles.

Le mi point du thème de la Nouvelle Lune se trouve à 21°59 Poissons, très près de Neptune. Cela incite à faire preuve de davantage de compassion les uns envers les autres, afin de se soutenir et partager les expériences et les épreuves. Les mensonges et la dissimulation de la vérité seront davantage mis en évidence. Il nous est demandé de savoir faire preuve de discrimination dans toutes les informations que nous recevons (mi point extérieur en Vierge).

Nous pourrions avoir des difficultés à savoir où se trouve la vérité avec la valorisation de Neptune (carré aux Nœuds Lunaires). En réalité, ce sont nos croyances et convictions qui sont défiées, le courage serait d’oser les remettre en question. Chacun d’entre nous est concerné, plus particulièrement celles et ceux qui se trouvent dans des positions d’autorité et de pouvoir. Comme déjà évoqué dans d’autres bulletins, toutes les planètes se trouvent entre le Noeud Sud en Sagittaire et le Nœud Nord en Gémeaux, il s’agit de s’affranchir de vérités toutes faites, de convictions idéologiques (Sagittaire), adopter une attitude de chercheur, d’étudiant, d’apprenti qui découvrent d’autres voies en cherchant et en expérimentant. Cette lunaison inaugure également la série de trois carrés décroissants entre Saturne et Uranus (17 février – 14 juin – 24 décembre).

Nous sommes à un moment particulier pour choisir et remettre en question les choix technologiques et sociétaux faits depuis les conjonctions de 1988. C’est notre rapport à la matière qui est remis en question (Uranus Taureau). Saurons nous mettre en place de nouveaux modèles (Saturne en Verseau) qui limitent la façon dont nous utilisons nos richesses de façon démesurée ? Cette question dépasse largement la crise sanitaire qui pourrait masquer et nous détourner des choix sociétaux fondamentaux. La fuite en avant technologique pourrait avoir des conséquences désastreuses. La régulation des échanges et du flux informationnel devra certainement être privilégiée.

Suivons la dynamique de relation soli-lunaire :

Entre la Nouvelle Lune du 11 et le Premier Quartier du 19 février.

Avant de nous relier et partager de nouvelles valeurs en gestation (conjonction Vénus Jupiter) un temps de profonde réflexion et de maturation sera nécessaire. Cependant, une ouverture vers un début de mise en œuvre de nouveaux principes se dessine timidement. (Mercure rétrograde conjoint Vénus le 13 – Mercure rétrograde conjoint Jupiter le 14). La tension entre maintenir des positions dogmatiques obsolètes et s’ouvrir à une autre façon de vivre ensemble se renforce, avec le carré Saturne Uranus (le 17) évoqué plus haut. Le désir de liberté de mouvement et de parole pourrait devenir plus palpable dans les communications et d’autres analyses de notre situation personnelle et collective pourraient émerger.

Entre le Premier Quartier du 19 et la Pleine Lune du 27 février.

Cette phase d’orientation et de mise en acte, de ce qui a émergé à la Nouvelle Lune, se forme avec l’entrée du Soleil en Poissons, moment de bilan et de synthèse du cycle annuel. C’est par l’approfondissement de nos échanges et relations, parfois passionnés (Vénus carré Mars le 21) que nous pourrons davantage faire le point, entre ce qu’il est nécessaire de conserver et ce qu’il est impératif de rejeter. Ces choix doivent être encore mûrement réfléchis, Mercure redevient direct seulement le 21, la parole pourrait commencer à se libérer et plus encore après la Pleine Lune.

Nos actions pourront être davantage déterminées voire inflexibles, le trigone Mars Pluton en formation au moment de la Nouvelle Lune sera actif le 25. La solidarité dans les principes au début du cycle (conjonction Vénus Jupiter Verseau) gagne en intensité et en ouverture du cœur (Vénus Poissons le 25)

Entre la Pleine Lune 27 février et le Dernier Quartier du 6 mars.

Que pourrons nous objectiver dans cette période ? La discrimination sera la valeur essentielle à privilégier. Le regard critique, sur toute la période que nous traversons, nous permettra de comprendre quelle position avoir dans cette période transitionnelle. Quelle pourrait être notre contribution essentielle (Soleil demi carré Pluton le 1 mars) dans ce monde en mutation ? 3 Comment œuvrer de manière libre et solidaire entraînera une réflexion que nous pourrons continuer de mener seuls et en groupe ? Le climat pourrait s’alléger grâce à nos échanges. La parole, les actes deviennent plus spontanés et vivants avant le dernier quartier (Vénus sextile Uranus le 3 – Mars entre en Gémeaux le 4 et Mercure rejoint Jupiter le 5). Nous pourrons vraiment nous rendre compte que l’union rend plus fort.

Entre le Dernier Quartier du 6 mars et la NL du 13 mars

De prétendues vérités ou croyances que nous avons assimilées ou répétées depuis un long moment pourraient ressurgir, pour mieux se dissoudre et s’effondrer avec l’émergence de nouveaux faits dans cette période de fin de lunaison. L’affirmation de valeurs de solidarité et de compassion sera testée (Lune conjoint au Nœud Sud et Soleil au carré les Nœuds Lunaires et Vénus demi carré Pluton le 6 mars) L’humilité et l’ouverture du cœur seront des atouts indispensables pour poursuivre ce travail de libération d’un vieux monde et envisager un futur où la compassion et la solidarité seront des vertus cardinales (Soleil conjoint Neptune le 11 mars)

Résumé : L’élan solidaire, encore timide, se renforce et les aspirations vers davantage de liberté également. Il ne s’agit pas de retourner dans « un-avant », mais se préparer à « un-après » par la communication et les échanges. Les tensions pourraient se renforcer mais par la distanciation émotionnelle réactionnelle, l’humilité et la recherche d’autres « vérités » que celles communément admises, nous pourrons faire un pas en avant, dans la recherche d’un autre futur.

Nouvelle Lune

 

Pleine Lune

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *